Triste record

Battant pavillon du Panama, le MG Hammond a établi un nouveau «record» en acheminant du Brésil au port de Lorient 65 000 tonnes de soja.

Dans un Monde globalisé, il ne suffit pas d’aller bien loin pour constater un lien entre ce que nous faisons localement et ce qu’il se passe à l’autre bout du Monde. La culture du soja en Amazonie, la déforestation et les conséquences sur la santé qui en découlent ne sont pas seulement le fait d’un choix du gouvernement brésilien mais bien d’une demande forte de l’agroindustrie. Et c’est à Lorient, chaque mois, qu’arrive une grande partie du soja OGM (traité au glyphosate) importé en France.

Doit-on en être fiers ? Au sein de Lorient en commun et comme de nombreuses associations, mouvements et organisations, nous pensons que non ! En effet si l’on veut que Lorient engage véritablement sa transition écologique, il sera nécessaire de mener une réflexion sur ces importations qui sont à la fois complices de l’élevage intensif et des conséquences qui y sont liées mais également dévastatrices pour la santé des Dockers qui déchargent ces cargos. Ainsi, avec les leviers qui seront les nôtres, nous aiderons le port de commerce à diversifier ses activités progressivement en collaboration avec les acteurs portuaires, notamment pour lutter contre l’arrivée de soja transgénique.

Nous ne pouvons plus ignorer ce fait, il est maintenant urgent de provoquer ce changement pour ne plus être coupables de désastres environnementaux et sociaux mais pour être de véritables acteurs de la transition écologique !

Relevons les défis climatiques et sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *