Végétaliser

Le samedi 9 novembre, en milieu de journée, des pluies massives se sont abattues sur Lorient et son pays.

Même si cet épisode a été classé comme “pluie cinquantennale” (et donc à caractère exceptionnel), c’est maintenant au moins une fois par an que des inondations suite à d’importants épisodes pluvieux sont observées à Lorient (Mai 2017, Juillet 2018, Novembre 2019). Très rapidement les capacités de drainage de la ville démontrent leurs limites. L’avenue Jean-Jaurès, du Faouëdic, les rues à proximité du port de plaisance, la rue Bourke et de trop nombreuses routes sont notamment touchées. Cela provoquant d’important dommages matériels et financiers pour particuliers et commerçants. Si l’état de catastrophe naturelle a été reconnu, les dédommagements accordés par les assurances n’en demeurent pas moins complexes et partiels.

Alors que le réchauffement climatique devrait provoquer des évènements de la sorte de plus en plus intenses, nous pensons qu’il est urgent et vital de végétaliser la ville (avec par exemple la création de talus ou de mini parcs urbains) et de stopper la bétonisation et l’artificialisation de nos terres. En effet, s’il est essentiel de tenter de limiter le réchauffement climatique, il est est aussi nécessaire d’anticiper, de prévoir et de limiter les dommages causés par les catastrophes naturelles. C’est clairement l’un des chantiers du mandat à venir.

Une pensée sur “Végétaliser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *