Retrait parti animaliste

Communiqué de presse (17/12/19)

Le retrait du Parti Animaliste de la liste Lorient en Commun appelle les commentaires suivants de notre part.

  • Le Parti Animaliste était parfaitement au courant de l’ensemble des échanges et négociations en cours avec les partis de gauche et des contours politiques de la liste envisagée. Il a été averti à l’avance que des partis de gauche, dont le PCF, étaient susceptibles de rejoindre la dynamique en cours.
  • Notre proposition de prévoir sur le Pays de Lorient un abattoir de petite taille ou un abattoir mobile, dans le cadre de notre objectif d’autonomie alimentaire, a justement pour but de diminuer la souffrance animale subie dans les transports et dans les grands abattoirs, éloignés du lieu d’élevage.
  • Notre liste, comme les composantes de notre liste, portent plusieurs dizaines de propositions au sujet de la souffrance animale, par exemple :
    • Création d’une délégation au bien-être animal à la ville comme à l’agglomération
    • Interdiction de la chasse des animaux vulnérables, éteints ou en danger critique d’extinction en Bretagne (LREM autorise la chasse de 19 espèces classées ainsi)
    • Opposition à la présence de cirques avec des animaux sauvages et aide aux développements des spectacles circassiens alternatifs sans animaux.
    • Organiser une dynamique avec les vétérinaires et les associations pour soigner à moindre frais les animaux des personnes en difficulté économique.

Pour toutes ces raisons, le revirement en 10 jours du Parti Animaliste nous paraît surprenant et un peu énigmatique.

Pour la Liste Lorient en Commun

Delphine Alexandre
Léa Bonneville
Co-porte paroles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *