Damien_Girard_270_o
LeC_logo_rec
Lizher sizhunieg Damien Girard
La lettre hebdo de Damien Girard

Consulter !

Pour Lorient en Commun « le renouvellement de la gouvernance » c’est d’abord commencer par écouter et prendre en compte l’avis des citoyen-ne-s. Après avoir été précurseur en organisant un « live » (sur Facebook et Zoom) le 6 mai dernier (une centaine de participants, la vidéo des échanges vue plus d’un millier de fois), Lorient en Commun continue à consulter les lorientaises et les lorientais.

Depuis peu un sondage/questionnaire est en ligne sur une plate-forme numérique spécialement dédiée : 20 questions, et une dizaine de minutes pour y répondre, Objectif : recueillir l’avis des lorientaise-e-s sur le confinement et le déconfinement. Le résultat de ce sondage sera rendu public et influera sur les propositions de Lorient en Commun pour l’avenir de Lorient.

D’autre part, forte des échanges et du succès de la soirée du 6 mai, Lorient en Commun, organise un nouveau « live » mercredi 20 mai à 20h30. Nous vous proposons de témoigner de votre expérience, ou de poser des questions à Damien Girard et son équipe sur deux sujets principaux : la rentrée scolaire d’une part et d’autre part sur la situation de notre ville.

Le sondage : https://lorient-en-commun.consultvox.co/
Le live :
• Pour participer aux échanges : sur zoom : https://us02web.zoom.us/j/89906869687
• Pour plutôt suivre ceux-ci sur Facebook https://www.facebook.com/LorientEnCommun/
Posez vos questions : contact@lorientencommun.fr

Retrouvez sur notre site web les membres de l'équipe de Lorient en Commun parmi lesquels : Ghislaine LE BELLER
Ghislaine_LeBeller
Venue vivre à Lorient il y a 30 ans, j’ai été successivement artisan-commerçant puis employée en cabinet médical avant de vivre une période de chômage. (...)

Ar goulenn evit lakaat e voned ruz

La question qui fâche ...


Alors, finalement, utile ce confinement ?

Nous l'avons exprimé précédemment : «La politique de compression des moyens attribués aux hôpitaux publics, le manque de matériels de protection et d'intervention des soignants, l'incapacité à organiser un dépistage massif qui aurait permis un confinement mieux ciblé, tout cela s'est combiné de telle sorte que seul le confinement général pouvait permettre d'espérer éviter la saturation des services de soin, qui aurait été dramatique».

Utile si on veut donc, parce qu'inévitable du fait des politiques désastreuses menées depuis des lustres.
Mais d'un impact terriblement négatif pour des tas de gens qui se sont trouvés ou vont se trouver dans une précarité accrue.

Seul un effort réfléchi, massif et durable de solidarité permettra de limiter la casse.

Les institutions, notamment les municipalités, devront impérativement être au rendez-vous.

Deiziataer sizhun a zeu

Sur l'agenda de la semaine prochaine :

Mercredi 20 mai à 20h30 : nouvelle rencontre sur http://www.facebook.com/LorientEnCommun
aff_Ensemble_inventons
Imago_fr
bandeau_LeC_20200221_lh
facebook twitter instagram email 
Logo_LeC_br
S'abonner | Se désabonner
Lorient en Commun - 12 rue de Liège 56100 Lorient
N'hésitez pas à transmettre cette lettre à vos ami·e·s.