Covid19 et biodiversité

👉Si nous ne pouvons pas pleinement affirmer que la pandémie du Covid-19 est imputable à une perte de biodiversité, des recherches démontrent tout de même un lien entre la destruction de biodiversité et l’émergence de zoonoses, des maladies humaines d’origine animale.

En effet le passage de pathogènes de l’animal à l’être humain est facilité par la perte de biodiversité et l’irruption de l’Homme dans les dernières zones sauvages de la planète.

Il n’y a aucun doute, il va falloir que l’on cesse de détruire le vivant. Non seulement pour des raisons sanitaires mais également pour tous les services écosystémiques (services rendus par la nature à l’humain) exercés par les êtres vivants.

Ainsi à l’échelle de Lorient il s’agira pour nous de traiter de la biodiversité urbaine, différente à bien des égards de la biodiversité rurale, forestière ou littorale par exemple.👈

Parmi nos nombreuses propositions figurent :

🛤La mise en place d’un plan de Gestion différenciée des espaces verts incluant l’arrêt total des produits phytosanitaires🛤

🌳La création de mini-parcs urbains afin de créer à la fois une continuité écologique et des espaces de détente🌳

🙋‍♀️Sensibiliser aux enjeux de la biodiversité à tous les âges de la vie. Utiliser les ruches comme vecteur de lien social intergénérationnel🧓

🤜Prendre en compte la gestion des espaces privés dans la politique de planification et d’aménagement du territoire. C’est-à-dire inclure le plus d’acteurs possible dans la préservation de la biodiversité et les faire travailler ensemble🤛

🏡Végétaliser massivement la ville et perméabiliser des axes routiers afin d’éviter la répétition de catastrophes naturelles🛣

🍅Atteindre 70 % de bio et/ou local dans les cantines scolaires d’ici la fin du mandat sans augmentation de prix. En effet pour retrouver de la biodiversité il est essentiel de limiter un maximum le recours aux produits phytosanitaires. La collectivité doit pour cela garantir des commandes aux agriculteurs bio afin d’encourager la profession à se tourner vers ce type d’agriculture🥒

La période que nous traversons démontre la fragilité de nos systèmes, c’est en Commun que nous réfléchirons et mettrons en place des systèmes plus résilients et durables.

Portez vous bien.