Covid19 et solidarités

La crise sanitaire sans précédent qui nous affecte tous, le confinement qui lui est lié, nous rappellent combien la solidarité est un élément fondateur de notre société. D’ordinaire, ce sont les concitoyens les plus vulnérables qui ont le plus besoin d’être aidés. Mais aujourd’hui, tous confrontés au risque de la maladie, à l’obligation de rester chez soi, au fait de ne plus pouvoir travailler ou de faire classe à la maison, nous mesurons le caractère inestimable du service public, comme des autres formes de solidarités associatives, d’entraide de voisinage.🙏

Cette notion de solidarité à l’échelle communale est originellement au cœur du programme de notre liste Lorient en Commun.

🏥Cette crise fait brutalement prendre conscience au gouvernement Lrem du soutien indispensable à l’hôpital, à l’éducation, aux services publics, au renfort d’un État solidaire…Ce gouvernement découvre que les agents de la fonction publique sont essentiels à la cohésion, au fonctionnement du pays. Lorient en Commun s’est toujours positionné pour le renforcement et l’amélioration de la qualité des services publics, que ce soit au niveau local ou national.🏥

😨Nous constatons malheureusement que nous payons au prix fort le délaissement des services publics depuis des décennies. Le manque cruel de moyens, voire la casse organisée des services, s’illustre dramatiquement dans ce contexte exceptionnel.😨

👫Si nous sommes élu.e.s, à Lorient comme dans notre Agglomération, nous agirons en faveur de la solidarité, en direction des personnes les plus vulnérables. Plus que jamais, nous aurons besoin d’aider nos concitoyens les plus fragiles qui subissent de plein fouet cette crise, sur les plans économiques, sociaux et de la santé.👫

Nous avions anticipé de possibles bouleversements de société, notamment dans le cadre des urgences climatiques, et notre programme déploie plusieurs axes permettant d’y répondre en développant des stratégies de résilience.

Parmi nos nombreuses propositions figurent :

🏀🎼 Le soutien aux associations: nous débuterons notre mandat par des assises avec l’ensemble des secteurs associatifs de façons à identifier les besoins, définir les réponses adaptées. Nous systématiserons les conventions pluriannuelles, de façon à installer l’action associative dans la durée.🏀🎼

💻Le soutien aux acteurs du social et du numérique : nous faciliterons les démarches d’obtention d’aides par un guichet unique de proximité et coordonnerons les lieux d’accès au numérique pour développer le web social et citoyen.💻

🏠La création de lieux d’accueil en direction des publics vulnérables, très durement touchés par ce contexte : les femmes victimes violences conjugales, encore plus isolées dans cette période de confinement; les SDF qui n’accèdent plus aux aides alimentaires, n’ont plus accès aux lieux d’accueil, actuellement fermés. De la même façon, les exilés se trouvent actuellement sans ressources : les lieux d’accueil ont fermé leurs portes. Nous renforcerons les services publics locaux, dont le CCAS.🏠

La mutuelle de santé communale permettra aux concitoyens qui le souhaitent de bénéficier d’une mutuelle moins onéreuse, avec une couverture plus importante.

💶L’instauration d’une tarification sociale des services municipaux permettra à chacun d’utiliser les infrastructures sportives ou culturelles.💶

💦Les premiers m3 d’eau gratuits constitueront une mesure en faveur du porte-monnaie des ménages et de l’environnement.💦

👨‍👩‍👧‍👦La promotion des lieux de vie intergénérationnels renforceront aussi la solidarité👨‍👩‍👧‍👦

👨‍🦳Les personnes âgées ou handicapées se verront attribuer un service spécifique pour lutter contre leur isolement, renforcer leur sécurité.👵

La liste n’est pas exhaustive et d’autres propositions seront réalisées en direction de l’économie, du commerce, l’agriculture, la pêche. Autant de secteurs dont l’activité sera sévèrement impactée par la crise sanitaire. L’ensemble de nos propositions est consultable sur notre site.

Confrontés à cette crise inédite, les mesures de notre programme prennent désormais une autre dimension avec une pertinence accrue. Nous devons organiser nos politiques publiques vers davantage de solidarité, ciment de notre cohésion ; organiser un territoire de résilience, pour qu’aucun de nos concitoyens ne soit oublié.